05 juin 2019

Au jardin : insectes

 

Un sylvain azuré, inféodé au Lonicera (Caprifoliacées). Au chèvrefeuille donc, en effet abondant au jardin. Envergure env. 50 mm.

IMG_3483 sylvain azuré copiecomp

 

 

Syrphe sur fleur de cactus (Rebutia minuscula).

Les syrphes sont d'importants pollinisateurs des plantes sauvages et agricoles. Le colza notamment ne produirait pratiquement pas sans eux.

Ne pas confondre avec la guèpe, dont il diffère par sa plus faible taille et sa minceur, ainsi que par son vol stationnaire caractéristique. Cet insecte est inoffensif.

IMG_3495 copiecomp

 

 

 

IMG_3508 copiecomp

 

 

Bombus muscuorum (variété de bourdon) sur fleur de cactus (Parodia-Notocactus ubelmannianus buining). Ce bourdon vit près des fabacées, et donc des fèves qui peuplent ce jardin et fleurissent dès le mois de mars. Présent dès les premiers jours du printemps, son action pollinisatrice est déterminante sur les plantes précoces comme les fèves et le trèfle.

IMG_3516 copiecomp

 

 

 

IMG_3521 copiecomp

 

 

JCP

Posté par Vigane à 11:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 mai 2019

Au jardin : aidons à la reproduction des insectes pollinisateurs

                             Pollution, pesticides, prédateurs invasifs (frelon asiatique notamment), les insectes pollinisateurs se raréfient dans nos campagnes. Or, plus de 70 % des arbres et des plantes utiles à l'alimentation de l'homme nécessitent leur intervention pour fructifier suffisamment.

Il est facile, même dans le plus modeste des jardins, de venir en aide à certains de ces insectes qui travaillent pour nous en facilitant leur reproduction, comme :

- L'abeille sauvage (plusieurs espèces), qui vit solitaire et ne fait pas de miel.

- Le bourdon.

- Le syrphe, reconnaissable à son vol stationnaire à la manière du colibri.

- Diverses variétés de mouches.

 

La réalisation de pondoirs pour - notamment - les abeilles sauvages, est on ne peut plus simple :

Bourrer une boîte de conserve assez profonde (boîte de 1Kg parfaite) d'un panaché de tiges de bambou ou de roseau hors noeuds dont l'orifice fait de 3 à 15 mm. de diamètre. Le bout caché est en contact avec le fond. La tige de sureau est également très appréciée (ne pas retirer la moëlle, l'insecte creusera lui-même son orifice au bon diamètre.

Installer cette boîte horizontalement, ouverture vers l'est, le sud-est ou le sud à une hauteur de 1,50 à 3 mètres en un lieu abrité et sec (avancée de toit idéale).

Par exemple ainsi :

IMG_3442 copieCOMP 680

IMG_3443 copieCOMP 680

 

 

L'insecte repère un "tube" de diamètre adéquat (il est important de lui assurer la variété de dimension comme dit plus haut), le bourre d'herbes sèches, y pond et l'obstrue avec de l'argile (ci-dessous).

IMG_3453 copieCOMP 680

IMG_3454 copieCOMP 680

 

 

 

Vue d'un tronçon de bambou fendu occupé l'année précédente (abeille sauvage ?) :

IMG_3458 copieCOMP 680

 

 

Il est aussi possible de réaliser un pondoir par forage comme ci-dessous. Cependant, le travail représenté est plus conséquent, et nécessite l'achat de mèches à bois suffisamment longues, notamment dans les petits diamètres - les trous devant présenter une profondeur d'une douzaine de centimètres minimum.

IMG_3459 copi6801e

 

Syrphe sur fleur de cactus (deux echinopsis)

IMG_2281 copie SYRPHE copie

 

 

 

IMG_2329 copieCOMP

 

Le bourdon est le pollinisateur le plus précieux aux cultures fleurissant dès les premiers jours du printemps, car il est le premier à paraître. Pensons notamment aux fèves - semées, comme ici dans le sud du pays, en octobre.

Tout aussi aisée, la réalisation de pondoirs pour ce gros insecte est cependant très différente :

Bourrer un pot en terre de 25 cm de diamètre muni d'un orifice (le modèle standard) de paille sèche ou-et de feuilles sèches (tasser modérément).

L'enterrer retourné en un lieu sec (sud ou sud-est) en le laissant dépasser d'environ 5 cm du sol.

Le recouvrir d'une plaque assez large pour le protéger de la pluie en laissant env. 5 cm. entre pot et plaque.

Comme ceci par exemple :

 

IMG_3445 copieCOMP 680

 

 

Recouvert d'un dessous de pot d'une cinquantaine de centimètres de diamètre. Une ardoise, un carreau de dallage, une pierre plate ou une planche font l'affaire.

IMG_3444 copieCOMP 680

                                                 A moins de les provoquer délibérémment, ces insectes, y compris le bourdon, ne sont pas d'un naturel agressif. Mais il est néammoins conseillé de placer les pondoirs en un lieu peu passager, ceci autant pour éviter l'improbable piqûre que pour assurer la nécessaire tranquillité de l'insecte "pendant les travaux".

 

 

Jyssépé

Posté par Vigane à 16:32 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
25 mai 2016

Au jardin

Silence, on couve (femelle merle).

Couvaison tardive - la première avait-elle avorté, ou Mr. merle est-il un incorrigible chaud lapin ?...

La taille de la haie est reportée.

IMG_0995 copie

 

JCP

Posté par Vigane à 10:12 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
11 mai 2016

Au jardin

Mois de mai 2016

Un hiver clément associé à un printemps sans excès de froid ni de pluie a pu offrir au merle une progéniture nombreuse - mais éreintante à nourrir. Et celui-ci prend même le risque d'approcher le photographe de façon déraisonnable (moins de deux mètres pour une focale de 140 mm et un recadrage d'env. 50%).

A court de vers, ce mâle accepte restes de riz, pommes de terre, pain, et même (image 2) de poisson (filet de lieu noir, rayon "Carfour" Market, Beauzelle).

IMG_0944 copie

 

 

 

 

IMG_0957 copie

 

 

◄►

Mais les pies, moins heureuses, ont vu leur nid (vide en apparence) précipité à bas du grand cèdre par le vent d'autan... et errent malheureuses autour de ses décombres.

Dimensions :

- Hors tout avec armature : env. 80 cm.

- Poids des branchettes : jusqu'à 25 grammes constaté ici (poids adulte pie : 180 gr.)

IMG_0964 copie

 

 

 

- Partie habitable (maçonnée de glaise) : extérieur. :23 cm ; interieur :16 cm. 

IMG_0967 copie

 

◄►

 

Logées dans le même arbre, les tourterelles turques, peu affectées par le terrible accident survenu à leurs concurrentes-prédatrices, poursuivent sereines leur couvaison ! 

 

JCP

Posté par Vigane à 14:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
05 mars 2016

Répountchous, témoins du printemps !

 

gfgfdsffvbdfgcopie

Incontestable témoin de l'imminence du printemps, une jeune pousse de reponchon dans mon jardin (mot occitan prononcé répountchou ou répountchoun ou respountchou) ou encore "raiponce" (néologisme impropre - une autre plante porte déjà ce nom - créé par erreur par certains enseignants campagnards de naguère, œuvrant pour la suprématie du français à l'école).

Les sommités de la plante jeune, recherchées aujourd'hui par de rares connaisseurs, se savourent en omelette comme en vinaigrette, et celle-ci se nomme tamier ou "herbe aux femmes battues (!)" :

Identité et préparation culinaire par des élèves du lycée de Montauban :

http://www.cuisinealafrancaise.com/fr/dgal/produits/78-reponchon

Raiponce (la vraie):

https://fr.wikipedia.org/wiki/Raiponce_(plante)

 

JCP 

Posté par Vigane à 12:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

09 décembre 2015

Salamandre au jardin

6 Heures 30 du matin ; une salamandre tachetée, abandonnant le ruisseau voisin (Le Garossos) et venue honorer mon jardin de sa visite, souffle un moment de la folle course.

Cet amphibien a longtemps été (et est encore parfois) victime de la stupidité humaine - en raison le plus souvent de croyances propagées autrefois par la religion.

 

IMG_0444 copie

 

 

 

 

IMG_0445 copie

 

 

 

 

IMG_0457 copie

En savoir plus :

http://hymenopterius.chez.com/salamandre.htm

JCP

Posté par Vigane à 10:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
11 septembre 2015

Savane

27 08 15

A l'heure écarlate où les lions vont boire.

 

IMG_9746 copie

 

JCP

Posté par Vigane à 09:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
17 août 2015

Au mur

Criquet (probablement jeune et incapable de vol : ailes ébauchées)

 

IMG_9562 copieCOMPRESS

 

 

 

 

A qui sait son langage

le soleil couchant

calligraphie de précieuses paroles

IMG_9563 copieCOMPRESS

 

 

JCP

Posté par Vigane à 17:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
08 juin 2015

Au jardin

IMG_9272 copie

 

 

Étrange bambou

 

Étrange bambou

que la moitié d'une mort

laisse animé d'une demi-vie

 

JCP 06 15

Posté par Vigane à 11:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
14 mai 2015

Figue-fleur

Trésor du printemps que la feuille entoure et cache

 

La figue-fleur du figuier bifère (2 récoltes / an), peu abondante, mûrit fin juin sur le bois de l'année précédente. La seconde récolte, abondante et de meilleur goût (plus sucrée), mûrit de fin août à septembre - voire octobre - sur le bois de l'année.

(Excellente variété violette de nom ignoré, arbre semé par les oiseaux en remerciement de la nourriture hivernale largement dispensée à la mangeoire)

IMG_9143 copie

 

JCP

 

Posté par Vigane à 17:39 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :