20 juillet 2018

Au jardin potager : les tomates

Réflexions sur la culture des tomates : les plants de tomate nécessitent-ils une taille sévère ?

(soit : pincer tous les fameux « gourmands » - ou non.)

 

 ◄►

 

                    Qui n'a pas entendu "Il ne faut laisser aucun de ces "gourmands", qui épuisent le pied et compromettent la production !".

Cultivant depuis peu le légume - en amateur s'entend -, et ne m’étant pas contenté d'appliquer cette idée reçue, les plantations 2017 furent exécutées avec une taille modérée (la plupart des pieds menés sur deux ou trois tiges), avec un succès notable : les pieds étaient vigoureux et productifs.

Fort de cette expérience, les plantations 2018 ont été menées sur 4 à 5 tiges au minimum, les sommets étant pincés à une hauteur maximale (1m.80 environ). Quelques pieds atteignent 2 mètres à terme.

 

 

On constate :

1 - Des pieds vigoureux aux tiges de fort diamètre, avec de grandes et nombreuses feuilles (les capteurs multipliés stimulent la croissance générale).

2 - Un rendement important (les "gourmands", non seulement ne compromettent pas la production, mais l'augmentent).

3 - Il est possible de planter moins de pieds.

4 - La limitation du nombre de plaies dûes à la taille diminue le risque de maladies cryptogamiques, qui s'introduisent directement par la sève.

 

En contrepartie :

1 - Il faut ligaturer bien plus : les pousses nouvelles (gourmands développés) sont légion, et l'allure de la plantation prend à terme la forme d'une haie buissonnante aux tiges entrelacées (que l'on peut ligaturer entre elles).

2 - Développement et rendement étant accrus, donc la consommation en nutriments, il faut une terre bien fertilisée dès le départ (fumure de fond en hiver suivie de motobinage + fumure à la plantation précedée de motobinage). Des produits agréés BIO évidemment, sinon pourquoi cultiver ?

3 - La production semble plus irrégulière du point de vue dimension des fruits, mais quel amateur s'en souciera ?

4 - On note un certain retard sur la production par rapport à la taille traditionnelle - on peut alors tailler quelques pieds de cette dernière façon pour échelonner.

 

 ◄►

 

D'autres personnes, mieux qualifiées, ont constaté ceci plus en profondeur et sur plusieurs années (cet article vient conforter les résolutions présentées ci-dessus) :

https://www.un-jardin-bio.com/tailler-ou-pas-plants-tomates/

 

JCP

 ◄►

Les plants le 8 juillet.

IMG_3099 copieComp

 

Bonne santé générale, feuillage vigoureux.

IMG_3196 copieComp

 

 

IMG_3195 copieComp

 

 

IMG_3198 copieComp

 

 

Les tomates cerise ("Cocktail" ici), c'est connu, ne se pincent pas ou peu, alors pourquoi pincer les autres à outrance ? Image du16 juillet.

Le pied de droite dépasse deux mètres d'altitude. La production est effective depuis une quinzaine de jours.

IMG_3199 copieComp

 

 

Pousse ("gourmand") à ligaturer d'urgence.

IMG_3200 copieComp

 

 

La tige tiendra-t-elle ? (17 cm de long pour cette "Coeur de Boeuf", dont cette seule grappe de sept fruits dépassera largemment les 2 kg). Le pied a 6 grappes et 2 en développement. Image 19 juillet.

IMG_3223 copie

 

 

5 Tiges pour ce pied, d'autres surviendront. Le retard est dû au fait qu'il s'agit d'une bouture (vigoureuse) de "gourmand". Le 19 juillet.

IMG_3207 copie

 

 ►◄

 

Exemple plus probant encore (les trois images qui suivent) : pas moins de 11 grappes de fruits plus deux bouquets floraux sur ce pied de Cornue des Andes conduit en tiges multiples et nécessitant deux tuteurs. Hauteur : 1,85 m.

IMG_3224 copieComp

IMG_3225 copieComp

IMG_3226 copieComp

 

JCP

Posté par Vigane à 15:43 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,