09 février 2009

Lettre ouverte à la FFRP

.

Suite à une plainte émanant d'un prétendu représentant des Éditions de la FFRP, les extraits de topos provenant de cet éditeur ont tous étés retirés et ne seront plus présentés sur ce blog.

.

Cette interdiction me paraît cependant regrettable pour la popularité de ladite FFRP:
Ce blog, qui s'est vu primé à 2 reprises (1° prix en décembre 2008) est en effet plutôt fréquenté et apprécié, ce dont je ne tire aucune gloire, popularité et talent sont des mots en total désaccord à mon sens.

Pourtant, chaque publication d'un document provenant de la FFRP, ouvrages tous payés de mes deniers, et qui occupent ici même une assez belle étagère, a été accompagnée d'une citation de leur source, et souvent d'une recommandation d'achat (parfois même lieu d'achat et prix étaient spécifiés ...). Par ailleurs, modeste mais actif animateur de randonnée, je prétends ici que, sous mes conseils, la FFRP m'est redevable de la vente d'un nombre notable de ses ouvrages - il va de soi que désormais, mon comportement sera tout autre.

Par ailleurs, ayant remarqué d'assez belles erreurs sur plusieurs topos-guides FFRP, je me suis abstenu de les citer, par correction. Pourtant je pourrais ici, prolongeant la colère qui nous anima sur le terrain, en faire bassement état, comme d'autres le feraient avec entrain - pas moi.

En conséquence, il ne sera plus ici question de FFRP, sigle qui signifie: Fédération Française de Randonnée Pédestre ... il fallait le rappeler.
Je retire également tous les liens qui, de près ou de loin, en font mention (ils étaient nombreux...), liens susceptibles d'offrir - comme par le passé - la moindre publicité gratuite à la Fédération.

Je tiens par ailleurs à déclarer que je ne souffrirai pas avec beaucoup de rigueur de l'absence des lettres "FFRP" dans mes lignes. J'attache en effet beaucoup plus d'importance à la forme qu'au fond en mes articles, et je ne trouve en sus aucune poésie à ces quatre lettres, tellement difficiles à caser dans un quatrain de qualité...

Je m'avoue par ailleurs très surpris d'une telle démarche, et je serais étonné que ce monsieur, que je respecte, n'ait de combats plus durs à mener sur la toile, espace de sauvage liberté, pour laquelle il n'est peut-être pas fait. Aussi je lui souhaite de ne point trouver d'ennemis plus coriaces que moi-même, s'exécutant, sans y être tenu, à sa première demande - Tout juste aura t'il écopé de cet article, aimable rançon...

Enfin pour finir là, j'ajouterai que, d'un naturel orgueilleux, prétentieux et ostentatoire que je revendique pleinement, je possède suffisamment de talent pour avoir remporté plusieurs prix photographiques, signé certains articles dans des revues consacrées à la nature, et offert nombre de mes images aux Offices de Tourisme, heureux de disposer pour leurs plaquettes publicitaires d'images de qualité...
Affublé par contre d'une infinie mansuétude, FFRP, je consens à ce que vous utilisiez de mes images en vos ouvrages - si vous n'en avez de meilleures !

Jean-Claude PAILLOUS

.

Posté par Vigane à 21:23 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :