27 mars 2012

Le roc du Bougre (Aude)

ACCM_320_PIX_2

Association pour la Connaissance et la Contemplation des Montagnes

(Association à but non-sportif)

◄ █ ►


Le 27 mars 2012, le roc du Bougre depuis Miraval Cabardès (montagne Noire, Aude) en boucle: env. 12 km et 400 m. de dénivelé.

Randonnée campagne de transition dans l'attente de la stabilisation neigeuse dans les Pyrénées.

Intérêt: 7,98 sur 10: peu de points de vue, sentier enfermé dans les bois sans visibilité (déconseillé en été).

Ce fut encore une belle balade !

Moment fort de la balade: arrosage de naissance au vin doux et gratons-fritons, consommation de vin rouge de l'Aude produit à quelques kilomètres du lieu, de limoncello et de genépi pour finir. Certains goûtèrent même à l'eau de la fontaine...et le Pastis, négligé, pleure encore de larmes anisées !

 

 

IMG_3252_copie_copie

 

 

 

 

IMG_3253_copie_copie

 

 

 

 

IMG_3255_copie_copie

 

 

 

 Erythronium dens canis (dent de chien) - liliacées

Son éclosion suit la fonte des neiges, vit entre 500 et 2.000 m.

IMG_3261_copie_copie

 

 

 

 Imposantes étamines brunes, curieusement localisées.

IMG_3264_copie_copie

 

 

 

 Pont sur l'Orbiel

IMG_3269_copie_copie

 

 

 

 

IMG_3270_copie_copie

 

 

 

 Retenue d'eau ou massif d'aubépine ...

IMG_3294_copie_copie

 

 

 

 

IMG_3286_copie_copie

 

 

 

 

IMG_3297_copie_copie

 ...Mais le 27 mars 2012 il s'en passa de belles...

 

 

 

 Miraval (14 hab.) volets verts: à vendre.

IMG_3307_copie_copie

 

 

 

 

 Ruines abbaye

IMG_3309_copie_copie

 

 

 

 

IMG_3312_copie_copie

 

 

 

 

IMG_3317_copie_copie

 

 

 

 

Panorama_sans_titre1_copie

 

 

 

 Détail d'une collection hétéroclite qui en comporte tant et plus ...

IMG_3320_copie_copie2

 

 

 

 

 

IMG_3299_copie_copie

 

 

Un poème de Ramoun de Miraval


Qui bona chansso cossira
Non deu tarzar del retraire,
Mas ieu, las, que sui ples d'ira,
Cum la poirai bona faire
Pero no m'es a vejaire,
Si tot joys d'amor me tira,
C'om qu'el mieu pensat s'albira,
Fes avol son ni mot vaire.

Quar ben conosc qu'ieu falhira,
Ges enqueras non a guaire,
Que mon bon esper mentira
Tant era fals e trichaire!
Mas eras me sen peccaire
Per joy d'amor que m'espira,
Que d'enjan a far se vira
Mos cors, e sui fis amaire.

Per un jot que m'alezera
Estau en bon'aventura!
E quar a totz jorns esmera
La belh'on mos cors s'atura,
E si tot me desmezura,
Ges de lieys no parc m'espera!
Ans combat ab queirs de cera
Bastimens de peira dura.

Tant es bona, fin'e vera,
Franc'e de gentil natura
Que Dieus, quan lieys fe, no fera
Mais tam belha creatura,
Ni no-n fa d'aital figura,
Ni tan no s'i alezera!
Quar la nueg, on pus s'asera,
Resplandis la cambr'escura.

Manhtas vetz ai en pessatge,
Tan m'es de belha companha,
Qu'ieu li disses mon coratge,
Tro que m'albir que remanha,
Quar tem qu'elha-m fos estranha
E que dobles mon dampnatge:
Pero s'ieu prec per folhatge,
Ma dona res no-n gazanha.

Cabaretz, Dieus me contranha
Si non avetz dous estatge
E trop pus ric senhoraige
Que l'emperi d'Alamanha.

JCP

Posté par Vigane à 19:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,